Theatre Antique d'Orange
Theatre Antique d'Orange
Theatre Antique d’Orange source : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Orange_Roemisches_Theater.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Un cadre prestigieux  : quand vin rime avec culture 

Au cœur de la vallée du Rhône, le Théâtre Antique d’Orange est certainement l’un des plus beaux héritages de la Rome Impériale. Témoignage exceptionnel de l’Antiquité inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, il est le théâtre le mieux conservé d’Europe.
Il doit surtout sa renommée à son magnifique mur de scène, étonnamment préservé et unique dans le monde occidental : 103 mètres de long, 1,80 mètre d’épaisseur et 37 mètres de hauteur. Le roi Louis XIV disait de l’imposante façade qu’elle était « la plus belle muraille de mon royaume ».

La ville d’Orange est fondée en 36 avant J.C. par les vétérans de la IIe légion gallique de César. Cette légion s’installe après la conquête des Gaules menée par Jules César qui s’achève avec la victoire d’Alésia en 52 avant J.C.

Quelques décennies après la fondation d’Orange, sous le règne d’Auguste, le Théâtre d’Orange, adossé à la colline Saint-Eutrope, voit le jour.

Avec celui d’Arles, il fait partie des premiers grands édifices publics construits dans la province Narbonnaise au début de l’Empire.

Haut lieu de spectacles à l’époque romaine, il l’est encore aujourd’hui pour le plus grand plaisir des mélomanes du monde entier

En 1825, Prosper Mérimée, alors inspecteur des Monuments Historiques, lance un vaste programme de rénovation. Le dégagement du Théâtre commence par le déblaiement des constructions situées dans le bâtiment de scène et sur les premiers gradins. Le Théâtre Antique retrouve alors sa fonction d’origine pour le plus grand plaisir du public. Ainsi se tiennent en 1869 les premières Chorégies.

Source : theatre-antique.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *